Achat immobilier : comment éviter un prêt relais ?

Publié le : 21 juin 20225 mins de lecture

L’achat d’une maison est un projet important pour la plupart des gens. C’est une décision qui doit être prise avec soin et qui implique souvent un prêt immobilier. Il est donc important de bien comprendre le processus d’achat et de savoir comment éviter les pièges qui pourraient vous coûter cher.

Un prêt relais est un prêt qui vous permet de payer le prix d’achat d’une nouvelle propriété avant que votre ancienne propriété ne soit vendue. C’est une option qui peut être utile dans certaines situations, mais elle présente des risques.

Comprendre ce qu’est un prêt relais

Le prêt relais est une option intéressante pour les acheteurs immobiliers qui ont besoin de temps pour vendre leur ancienne maison. Cela leur permet de bénéficier d’un crédit immobilier à taux avantageux pour acheter leur nouvelle habitation. Cependant, il faut être vigilant car le prêt relais peut être risqué. En effet, si l’ancienne maison ne se vend pas dans les délais prévus, il faudra rembourser le prêt avec des intérêts élevés. Il est donc important de bien comprendre ce qu’est un prêt relais avant de s’engager dans cette option.

Les taux d’intérêt des prêts relais sont généralement plus élevés que les taux des prêts traditionnels. Cela signifie que vous aurez à payer plus d’intérêts au total. De plus, si vous ne vendez pas votre ancienne propriété dans les délais prévus, vous risquez de ne pas pouvoir rembourser le prêt et de perdre votre nouvelle maison.

Il y a quelques situations où un prêt relais peut être utile. Par exemple, si vous achetez une nouvelle maison avant de vendre votre ancienne, vous pourrez éviter de payer deux loyers pendant un certain temps. Cependant, il y a d’autres moyens de gérer cette situation, comme louer votre ancienne propriété.

Avant de décider de prendre un prêt relais, il est important de peser le pour et le contre. Si vous êtes dans une situation où vous avez besoin de vendre votre ancienne maison avant d’en acheter une nouvelle, demandez conseil à un professionnel de l’immobilier. Ils pourront vous aider à évaluer si un prêt relais est la meilleure option pour vous.

Savoir comment éviter un prêt relais

L’achat d’une nouvelle maison est souvent accompagné d’un prêt relais, ce qui peut entraîner des frais inattendus. Voici quelques conseils pour vous aider à éviter un prêt relais lors de l’achat d’une nouvelle propriété.

  • Tout d’abord, assurez-vous de bien comprendre ce qu’est un prêt relais et comment il fonctionne. Un prêt relais est un prêt qui vous permet de payer l’achat de votre nouvelle maison avant que votre ancienne maison ne soit vendue. Ce type de prêt peut être utile si vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour payer l’achat de votre nouvelle maison outright.
  • Toutefois, les prêts relais peuvent entraîner des frais élevés, il est donc important de peser le pour et le contre avant de décider de recourir à ce type de prêt.
  • Deuxièmement, avant de signer un contrat de vente, assurez-vous d’avoir une bonne estimation de la valeur de votre ancienne maison. Si vous avez des doutes quant à la valeur de votre ancienne maison, demandez l’avis d’un expert immobilier. Cela vous aidera à éviter de vous retrouver dans une situation où vous devrez payer plus que ce que vaut votre ancienne maison.
  • Enfin, négociez avec votre acheteur pour qu’il paie une partie du prix de votre nouvelle maison avant que vous ne vendiez votre ancienne maison. Cela peut vous aider à réduire le montant que vous aurez à emprunter et, par conséquent, les frais que vous aurez à payer.

Quelles sont les alternatives au prêt relais?

  • Le prêt immobilier classique : c’est le type de prêt le plus courant. Il vous permet de financer l’achat d’un bien immobilier en une seule fois.
  • Le prêt à taux révisables : ce type de prêt vous permet de profiter d’un taux plus avantageux si les taux d’intérêt baissent. Cependant, vous risquez de devoir rembourser une plus grande somme si les taux d’intérêt augmentent.
  • Le prêt in fine : avec ce type de prêt, vous ne remboursez le capital que lorsque vous vendez le bien immobilier ou à la fin du terme du prêt. Cela peut être intéressant si vous pensez que le prix de l’immobilier va augmenter dans le futur.
  • Le prêt personnel : ce type de prêt vous permet de financer l’achat d’un bien immobilier sans avoir à justifier de l’utilisation du prêt. C’est le prêt le plus souple, mais il est généralement plus cher que les autres types de prêts.

Plan du site