Les étapes clés pour obtenir un crédit à la consommation rapidement

crédit à la consommation

Quelle que soit la banque qui octroie un crédit à la consommation, sa contraction suit une procédure bien définie dans le but de sauvegarder les intérêts des deux parties. Nous vous aiguillons sur les étapes à suivre pour réussir votre projet de crédit conso.

Définir sa capacité d’emprunt et sa capacité de remboursement

Il est crucial de déterminer sa capacité d’emprunt avant d’entamer des recherches, car celle-ci dépend de la capacité de remboursement. La règle générale est de ne pas dépasser 33 % de ses revenus mensuels pour les remboursements. Le montant du crédit fluctue en fonction de la durée du crédit et de la capacité de remboursement. · capacité d’emprunt Pour évaluer votre capacité d’emprunt, vous devez tout d’abord additionner toutes les mensualités de vos crédits en cours de remboursement et ensuite déduire cette somme de votre capacité de remboursement. Cette étape vous permettra de déterminer la mensualité maximale que vous pouvez rembourser. Le simulateur de prêt à la consommation facilite cette démarche. Il vous suffit d’indiquer le type de projet que vous souhaitez financer, le montant de ce projet ainsi que la mensualité maximale que vous êtes en mesure de rembourser. Le simulateur calcule alors automatiquement la durée de remboursement nécessaire pour votre prêt. · capacité de remboursement Pour déterminer votre capacité de remboursement, vous devez simplement diviser vos revenus nets par 3, car la norme est de ne pas dépasser 33 % de vos revenus mensuels pour tous les remboursements cumulés. Par exemple, si un ménage gagne 3 000 €, sa capacité de remboursement est d’environ 1 000 €. Ce ménage ne devrait donc pas dépasser un remboursement mensuel de 33 % de 3 000 €, soit 1 000 € pour tous ses crédits combinés. Si vous êtes intéressés pour souscrire à un crédit consommation, cliquez sur ce site spécialisé.

Choisir son type de crédit

Il existe différents types de crédits à la consommation. Il est essentiel de les choisir soigneusement en fonction de ses projets et de ses attentes en tant qu’emprunteur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un comparateur de crédits consommation en ligne. Ces outils sont gratuits et ne vous engagent à rien. Ils recensent pour vous les devis les plus adaptés à votre situation. Notez que le crédit affecté offre une sécurité, tandis que le crédit non affecté offre une plus grande liberté. Pour de gros financements, il est souvent recommandé de privilégier le crédit affecté. En revanche, pour des sommes moins importantes destinées à l’achat de plusieurs biens différents, le crédit non affecté est préférable. Par exemple, c’est le cas si vous avez besoin d’argent pour acheter différents appareils électroménagers pour votre maison.

Dépôt de dossier de demande

Si une offre de crédit à la consommation a retenu votre attention, vous devez présenter une demande à l’organisme de crédit concerné. Cette demande comprendra un dossier contenant des pièces justificatives détaillant votre situation et prouvant votre solvabilité. Voici les pièces justificatives à joindre à votre dossier de demande : · un justificatif de pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ; · une photocopie de vos 3 derniers bulletins de salaire ou une photocopie du dernier avis d’imposition si vous n’êtes pas salarié ; · montant total de vos revenus ; · montant de vos charges ; · un relevé d’identité bancaire (RIB) ; · crédits en cours de remboursement · un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’électricité, de gaz, d’eau, d’internet, etc.) · si possible des documents qui attestent de la nature de votre projet pour les crédits affectés du type prêt auto, prêt travaux, etc.

Étude du dossier

L’établissement bancaire ne peut accorder un crédit à la consommation qu’après avoir analysé votre capacité de remboursement. Pour cela, il examinera les informations que vous avez fournies ainsi que les éventuelles pièces justificatives. Il analysera notamment votre situation familiale et professionnelle, les crédits en cours, vos revenus, vos dépenses ainsi que la valeur de vos biens. L’établissement de crédit est également tenu de procéder à des vérifications de solvabilité auprès de la Banque de France pour savoir si vous n’avez pas fait préalablement l’objet d’incidents de paiement. Si vous êtes inscrit au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des particuliers), le prêt pourrait ne pas vous être octroyé.

Offre de prêt

Après avoir reçu une ou plusieurs offres de prêt, il est important de les comparer. La comparaison doit être faite en utilisant le Taux annuel effectif global (TAEG) qui inclut tous les frais. Cependant, il est également important de comparer les options proposées dans les contrats, telles que la possibilité de remboursement anticipé ou de report d’échéance. Si votre demande de prêt est agréée, vous recevrez de la part de l’établissement prêteur votre offre de prêt en double exemplaire. Cette offre devra inclure en détail les spécificités du crédit conso, telles que : le montant total du prêt accordé, le TAEG du prêt, la durée de remboursement, le montant des échéances, etc.

Délai de rétractation

Après signature de l’offre ou du contrat de prêt, vous avez la possibilité de vous rétracter dans un délai de 14 jours, si vous le jugez nécessaire. Si tel est le cas, vous devez remplir le bordereau détachable prévu à cet effet qui est inclus dans l’offre de crédit. Ce document doit ensuite être envoyé à l’organisme de prêt par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette démarche doit se faire au plus tard le jour ultime du délai de rétractation, le cachet de la poste faisant foi. Autrement, après écoulement des 14 jours, vous pourrez disposer des fonds empruntés. Sachant que dans le cas d’un prêt affecté, les fonds seront versés aux vendeurs ou aux fournisseurs. La première mensualité sera due dès livraison du projet. En revanche, dans le cas d’un crédit non affecté, les fonds seront versés en une seule fois sur votre compte bancaire. La première mensualité commence généralement un mois après le déblocage du montant du crédit.